Ahmed

septembre 6, 2017

« Je m’appelle Ahmed et je suis né à Jericho en Palestine. À l’âge de 15 ans j’ai rejoint le mouvement du Hamas. En 1992, j’ai été arrêté et condamné à 7 mois fermes de prison à Gaza. Durant mon incarcération j’ai beaucoup réfléchi. J’ai réalisé que j’étais dans un état d’esprit violent depuis trop longtemps, c’était assez ! Trop de vies avaient déjà été perdues sans raisons. Il fallait trouver un moyen non violent et efficace pour faire entendre mon désir de paix et de respect.
A ma sortie de prison j’ai intégré le Croissant Rouge palestinien (équivalent Croix Rouge internationale). Pendant les affrontements en 1996 à Jerusalem Est, j’ai couru pour aider un homme inconscient. À ma grande stupeur j’ai réalisé qu’il s’agissait d’un de mes amis d’enfance de Jericho, Firas. En courant vers l’ambulance avec mon ami dans les bras, j’ai reçu une balle qui est encore présente aujourd’hui dans ma nuque. C’est la dernière fois que j’ai vu mon ami vivant.
À la suite de tout cela, j’ai discuté pour la première fois avec un israélien, et j’ai réalisé que tout ce que je connaissais des israéliens se résumait à l’armée et aux checkpoints. Aujourd’hui je suis membre de l’association « Combattants For Peace » qui réunit d’anciens combattants israéliens et palestiniens qui dialoguent pour la paix. Pour moi, vivre avec un israélien n’est plus une difficulté et j’élève mes enfants dans cette vision pacifique de coexistence et de respect. »