PortraitsSaison 5

Mobiliser les communautés religieuses pour la justice climatique

Illustration du projet InterFaith Tour

Son portrait et son action

Fletcher a 58 ans, il est devenu prêtre de l’Église épiscopale à 30 ans à Harlem, mais ce qui lui plait, c’est le militantisme ! Il est aujourd’hui directeur exécutif de GreenFaith à New York. GreenFaith est un réseau international militant de plus de 400 organisations et initiatives interreligieuses et interconvictionnelles, qui mettent en place ensemble des campagnes contre tout projet qui détruit la planète (énergies fossiles, déforestations etc…). L’organisation porte un plaidoyer avec des solutions alternatives vitales et un nouveau modèle de société avec notamment des métiers “verts” pour aider les gens à sortir de la pauvreté. GreenFaith a des coordinateurs dans plusieurs pays et une base de données de près de 60 000 adresses emails. Le réseau propose des outils, une méthode et des pratiques afin que des campagnes de sensibilisation et de mobilisation se lancent localement.

Ses conseils

Pour Fletcher, il est important d’agir au nom de sa foi car beaucoup de personnes peuvent être impactées.

“Face aux crises politiques, économiques, technologiques, financières et de pouvoir, les gens se demandent : “Pourquoi sommes-nous sur cette planète ?” Il y a une dimension morale et une relation à la Terre. Face aux gouvernements et aux entreprises qui sont responsables de l’équivalent d’un génocide, il faut faire le choix ensemble du bien commun.”

Fletcher encourage à se lever et à faire entendre sa voix pour ne pas laisser toute la place aux discours fondamentalistes. Il a été affligé de l’échec de la COP26 et alerte sur la polarisation des débats dans les médias. En faisant le lien entre justice climatique et justice sociale, il invite les gens à aller voter. Encore un exemple de “Faith for Good” pour mieux comprendre l’importance d’engager les convictions religieuses, spirituelles et philosophiques pour le climat et la planète !

His Portrait and his action

Fletcher is 58 years old, became an Episcopal Church priest at age 30 in Harlem, but what he enjoys is activism! Today, he is the executive director of GreenFaith in New York City. GreenFaith is an international activist network of more than 400 interfaith and interdenominational organizations and initiatives, which together implement campaigns against any project that destroys the planet (fossil fuels, deforestations etc…). The organization advocates vital alternatives and a new model of society, including « green » jobs to help people out of poverty. GreenFaith has coordinators in several countries and a database of nearly 60,000 email addresses. The network offers tools, method and practices so that awareness and mobilization campaigns can be launched locally.

His tips

For Fletcher, it is important to act on behalf of one’s faith because many people can be impacted.

« In the face of political, economic, technological, financial and power crises, people are asking, « Why are we on this planet? » There is a moral dimension and a relationship to the Earth. In the face of governments and corporations that are responsible for the equivalent of genocide, we must make the choice together for the common good. »

Fletcher encourages people to stand up and make their voices heard so as not to give all the space to fundamentalist rhetoric. He was distressed by the failure of COP26 and warns about the polarization of debates in the media. Making the link between climate justice and social justice, he invites people to go vote. Another example of « Faith for Good » to better understand the importance of engaging religious, spiritual and philosophical beliefs for the climate and the planet!

Abonnez-vous à notre newsletter