Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

Découverte de Christchurch

Aujourd’hui, journée découverte ! Abderrahim nous a prévu un petit planning bien sympathique des choses à voir ici, on est tout excités à l’idée de découvrir une nouvelle ville. Nous marchons une petite demi-heure pour rejoindre le centre-ville dans un parc qui est aussi un minigolf. On se sent hyper bien dans cette ville pleine de verdure.

Dans le centre nous passons par une petite rue commerçante qui très mignonne. Nous sommes intrigués par l’architecture de cette ville. Beaucoup de bâtiments semblent nouveaux et certains encore en construction. Nous faisons le lien avec les tremblements de terre qui ont eu lieu entre 2010 et 2011. Des milliers de secousses ont été ressenties, celle qui a fait le plus de dégâts en 2011 a provoqué la mort de 185 personnes et la destruction de centaines de maisons et de bâtiments. En se baladant dans les rues, il est difficile de croire qu’il y a eu autant de dégâts ! On a une impression de nouveauté mais on ne voit pas de séquelles des tremblements de terre. En discutant avec Kate à notre retour, nous comprendront que les habitants ont été très actifs et ingénieux dans la réparation de tous les dégâts causés !

Sur le chemin, nous croisons des balançoires assez originales, nous décidons de faire une petite pause dans notre balade pour se balancer ! Elles sont situées juste à côté d’un parc de jeu qui attire également notre attention. Le parc est complet : des jeux ludiques des jeux d’arcades mais aussi des barbecues en libre service pour le plaisir des parents qui accompagnent leurs enfants. Un grand bravo au gouvernement pour l’installation de ces barbecues, c’est vraiment une idée ingénieuse !

Après l’étape parc, nous continuons notre balade jusqu’à un endroit qu’Abderrahim a repéré et qu’il veut vraiment que nous voyons. Et en effet c’est un endroit assez spécial : il s’agit d’un mémorial pour les 185 personnes qui sont décédées lors des tremblements de terres. 185 chaises blanches sont alignées : des fauteuils roulants, des chaises de salon, des sièges pour bébés… Le souhait de l’artiste est de permettre au passant de s’assoir sur ces chaises et d’avoir une pensée en la mémoire des personnes qui sont mortes. Nous restons assis quelques temps, c’est une très belle œuvre.

De retour à la maison, nous nous préparons un bon petit repas pour terminer cette journée.

Floraine

Abonnez-vous à notre newsletter

Worth reading...
Samedi studieux