Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

Deux rendez-vous et un hébergement !

Dès le réveil, la première préoccupation est de savoir si la famille de chatons devant l’appartement se porte bien. Depuis notre arrivée ici, nous avons remarqué que plusieurs chats dont des chatons se sont nichés juste devant chez nous. En faisant des courses, nous leur avons acheté à manger car les petits chatons semblent vraiment très faibles. Ils ont l’air très heureux d’avoir à manger ce matin ! Après cet instant vétérinaire d’un jour, nous nous préparons doucement pour aller à notre premier rendez-vous de la journée. C’est compliqué d’être productifs le matin car nous sommes assez fatigués du changement de pays et du mini décalage horaire. 

Institut pour la tolérance et de la diversité

Nous arrivons aux bureaux de Tolerance and Diversity Institute pour rencontrer Mariam. Cet organisme a été créé en 2013 pour répondre à un besoin de dénoncer les des discriminations au regard de l’appartenance ethnique, communautaire et religieuse. Mariam nous explique que la Georgie est un pays qui rassemble une très forte diversité culturelle, ethnique et religieuse et que les minorités connaissent malheureusement des discriminations. Elle nous explique que leur démarche s’inscrit dans le contexte géorgien mais pas seulement, ils répondent à un besoin global de faire reconnaitre les droits humains de tous et toutes. Leur particularité est intéressante. Ils utilisent les lois géorgiennes pour dénoncer les discriminations. Selon ce que nous explique Mariam, les lois géorgiennes ne sont pas toujours respectées dans les faits et il faut lutter pour qu’elles soient appliquées correctement. Après cet échange, nous partons manger très rapidement car nous avons un deuxième rendez-vous dans une petite heure. 

Centre pour le développement et la démocratie

Changement d’ambiance, nous arrivons dans un quartier résidentiel assez éloigné du centre ville. Pour être honnête, je n’ai pas trop profité du trajet pour admirer le paysage j’ai eu un besoin incontrôlable de faire une micro sieste. En arrivant nous sommes un peu déboussolés, car nous ne trouvons pas notre lieu de rendez-vous.  Après plus de 20 minutes de recherches dans le quartier, nous réalisons qu’il y a plusieurs numéros 5 dans la même rue…. Pas très pratique. Nous arrivons dans une immense maison, nous sommes au « Sector 3 », un espace de coworking d’associations et d’entreprises sociales assez récent. Nous rencontrons Ketevan et Mikheil, respectivement cofondateur et président de CDD : Centre for Development and Democracy. Ce centre a été créé en 2008, avec plusieurs idées en têtes, rassembler les communautés et garantir le respect des libertés de tous et toutes. Jusque là, un peu la même chose que la première organisation que nous avons rencontré ce matin. Sauf qu’ils ont une approche différente. Pour eux, les leaders religieux jouent un rôle particulièrement important car ils ont la capacité d’impacter profondément les relations sociales. Ils ont créés différents programmes pour permettre aux leaders religieux de se retrouver et de partager des moments de vie commune. Une photo et une vidéo de tous les leaders géorgiens en voyage aux États-Unis est notamment devenue virale sur internet ! Lorsque nous leurs demandons si ils travaillent aussi avec les non croyants, ils nous expliquent que le fait qu’ils n’aient pas de communauté complexifie la situation mais qu’ils espèrent qu’ils restent indirectement touchés par leurs activités et qu’ils pourront y prendre part à l’avenir. Après deux interviews nous rangeons doucement le matériel. Pendant ce temps, ils nous font une proposition que nous ne pouvons difficilement refuser : nous trouver un hébergement pour demain jusqu’à lundi prochain ! 

Un repas mitigé

Nous rentrons à la maison sereins, nous savons ou nous allons dormir demain ! En rentrant, nous passons voir les chatons pour leur donner à nouveau à manger. Ils ont l’air d’aller un peu mieux ! Une fois dans la maison, nous réalisons que nous avons vraiment envie de sentir la température de Tbilissi de nuit. Du coup, nous décidons d’aller manger dehors. Nous trouvons un restaurant qui sert de la viande halal, tout semble parfait ! Après quelques bouchés de nos plats respectifs nous nous ravisons, la nourriture n’est pas si bonne que ça… Pour nous consoler, nous allons prendre un désert ailleurs ! Abde nous fait découvrir le kunefe, une pâtisserie turque délicieusement bonne. Un biscuit croustillant et entouré de miel cache une couche de fromage fondu. Par dessus, des petites pistaches grillés et une boule de glace au lait. Bon je vous l’accorde, ça semble bizarre, mais c’est vraiment délicieux ! 
Sur le chemin du retour nous croisons une dame qui vend des épices. La veille, elle nous a offert un petit sachet d’épices car nous n’avions pas d’argent sur nous. Nous essayons alors de lui donner de l’argent mais elle refuse. À la place, nous prenons une photos tous ensemble ! Encore une belle découverte pour conclure notre journée. 
À demain, 


Floraine 

Abonnez-vous à notre newsletter