PortraitsSaison 5

Devenir leader de la diversité en Europe

Portrait

Comment Gil et Rachel ont été amené·es à s’engager dans l’interconvictionnel ? Gil a 32 ans, il est juif athée et sa famille a immigré d’Israël en Allemagne avant sa naissance. Il a étudié les sciences politiques et l’histoire à Munich et à Berlin. En 2017, il commence un projet de doctorat en histoire et travaille sur @dialogueperspectives : c’est la première fois qu’il entre en contact avec l’organisation et il y est engagé depuis ! Depuis 2020, Gil est chargé de projets et s’occupe de des ateliers sur le leadership européen, sur le plaidoyer et le programme des alumnis. Il anime également le blog de l’organisation ! Gil grandit en étant très anti-clérical : pour lui, la religion mène au conservatisme. Mais très rapidement, son avis change et il est agréablement surpris par la curiosité et l’engagement des personnes croyantes sur tous les sujets de société.

Rachel a 34 ans. Née en Allemagne de l’Est dans une famille chrétienne, ses parents travaillent au sein de l’Église. Pourtant, elle se sent proche de la tradition juive. Après un long processus, Rachel termine sa conversion au judaïsme à 25 ans. Cette Berlinoise depuis près de 15 ans est d’abord une participante du programme @dialogueperspectives avant de devenir bénévole sur les questions de judaïsme. Elle finit par coordonner un programme judéo-musulman pour l’organisation à la fin de ses études. Si elle est salariée à temps plein aujourd’hui, elle dit encore bénéficier des bienfaits du programme, comme lorsqu’elle était participante ! Pour Rachel, le dialogue ne suffit pas, elle est passionnée par les discussions sur les différentes manières de percevoir et appréhender le monde. Au sein de l’organisation, elle a trouvé “une manière innovante de parler de religions et société”.

L’organisation

“Forcément, si tu promeus la diversité, l’égalité, la solidarité, c’est politique, c’est un programme politique et il n’y a rien de mauvais à ça.”

Rachel

Rachel et Gil nous ont ouvert les portes de Dialogue Perspectives, une organisation dédiée aux nouvelles et innovantes formes de dialogue interconvictionnel. Allemande au départ, elle devient très rapidement une structure européenne. Son objectif est de contribuer positivement à la compréhension et à la coopération européenne, et de construire une Europe plurielle et démocratique fondée sur le principe de solidarité. Depuis 2015, plus de 200 étudiant·es et doctorant·es de différentes convictions ont participé aux actions de Dialogue Perspectives, aux programmes de formations, de leadership et de mémoire.

Dialogue Perspectives c’est tout d’abord un programme annuel. L’action centrale de l’organisation est un programme d’un an de formations ponctué par 3 séminaires (automne, printemps et été). Les participant·es sont choisi·es avec l’objectif de créer un groupe avec une grande diversité de religions, de points de vue et d’expériences pour qu’elles et ils puissent ensuite utiliser leur nouveau savoir-être dans leur domaine de compétences.

Ensuite, c’est une coalition : Coalition for pluralistic public discourses (CCPD). Dialogue Perspectives porte un nouveau projet de coalition sur la pluralité des mémoires. L’idée est d’organiser une coalition de jeunes aux origines très diverses pour construire un nouveau discours sur les mémoires et la diversité. D’après l’organisation, pour comprendre le présent à travers le prisme d’une diversité radicale, il est nécessaire d’écrire une nouvelle histoire du passé.

Leurs actions et réflexions

Les réflexions de Rachel et Gil nous ont énormément appris et nous ont permis de prendre du recul sur l’action interconvictionnelle. Elle et il vous partagent leurs astuces et leurs réflexions pour mieux vivre la rencontre entre personnes de différentes convictions ! L’idée d’espace de confiance est importante, mais l’idée d’espace de courage l’est encore plus ! Selon Rachel, il faut qu’on ait le courage de partager dans notre quotidien les apprentissages acquis au sein des espaces de confiance !Selon Gil, les programmes de Dialogue Perspectives doivent être l’opportunité de vivre de manière très concrète la diversité qui existe en Europe, de la vivre sur le temps long, côte à côte  pour la célébrer ! Les deux activistes refusent de qualifier Dialogue Perspectives comme “interreligieux” car selon elle et lui, cela pourrait les enfermer dans le dialogue des religions monothéistes. Il faut ouvrir la discussion à tous les sujets de société et parler de l’intersection des identités ! Il ne faut jamais pousser les participant·es à s’exprimer au nom de leur religion, de leur foi, mais bien les laisser choisir à partir de quelle partie de leur identité, elles et ils souhaitent s’exprimer.

Nous avons terminé l’entretien avec Gil et Rachel en étant marquées par notre conception commune du mot “interconvictionnel” à démocratiser et l’envie de faire connaître largement leur programme aux étudiant.es. Rachel et 2 membres de @DialoguePerspectives ont participé aux 2 jours de rassemblement de @CoexisterGlobal en décembre, à suivre !

—–

Portrait

Gil is 32 years old, Jewish atheist and his family immigrated from Israel to Germany before he was born. He studied political science and history in Munich and Berlin. In 2017, he started a PhD project in history and worked on Dialogue Perspectives: this was his first contact with the organization and he has been involved ever since! Since 2020, Gil has been a project officer and has been working on workshops on European leadership, advocacy, and the alumni program. He also runs the organization’s blog! Gil grows up very anti-clerical: for him, religion leads to conservatism. But very quickly, his opinion changes and he is pleasantly surprised by the curiosity and commitment of people of faith on all social issues.

Rachel is 34 years old. Born in East Germany into a Christian family, her parents work in the church. Yet she feels close to the Jewish tradition. After a long process, Rachel completed her conversion to Judaism at age 25. A Berliner for nearly 15 years, she began as a participant in the Dialogue Perspectives program before volunteering on Jewish issues. She ends up coordinating a Jewish-Muslim program for the organization upon graduation. While she is a full-time employee today, she says she still enjoys the benefits of the program, just as she did when she was a participant! For Rachel, dialogue is not enough; she is passionate about discussing different ways of perceiving and understanding the world. In the organization, she has found « an innovative way to talk about religion and society ».

The organization

« Obviously, if you promote diversity, equality, solidarity, it’s political, it’s a political agenda and there’s nothing wrong with that. »

Rachel

Dialogue Perspectives is an organization dedicated to new and innovative forms of interfaith dialogue. Initially German, it is very quickly becoming a European structure.
Its objective is to contribute positively to European understanding and cooperation, and to build a plural and democratic Europe based on the principle of solidarity. Since 2015, more than 200 students and doctoral students of different beliefs have participated in Dialogue Perspectives’ actions, training, leadership and dissertation programs.

Dialogue Perspectives is an annual program. The central action of the organization is a one-year training program punctuated by 3 seminars (fall, spring and summer). The participants are chosen with the objective of creating a group with a great diversity of religions, points of view and experiences so that they can then use their new knowledge in their field of competence. It is also part of a bigger coalition : Coalition for pluralistic public discourses (CCPD)Dialogue Perspectives is carrying a new coalition project on the plurality of memories. The idea is to organize a coalition of young people from a wide range of backgrounds to build a new discourse on memories and diversity. According to the organization, in order to understand the present through the lens of radical diversity, it is necessary to write a new history of the past.

Their actions and thoughts

Rachel and Gil’s reflections have taught us a great deal and have allowed us to take a step back from interfaith action. She and he share with you their tips and reflections on how to better experience the encounter between people of different beliefs!
The idea of trust space is important, but the idea of courage space is even more so! According to Rachel, we need to have the courage to share the learning we gain within trust spaces in our daily lives!
🇪🇺 According to Gil, Dialogue Perspectives programs must be an opportunity to live in a very concrete way the diversity that exists in Europe, to live it over time, side by side to celebrate it! The two activists refuse to qualify Dialogue Perspectives as « interfaith » because according to her and him, this could lock them into the dialogue of monotheistic religions. We need to open the discussion to all societal topics and talk about the intersection of identities! We should never push participants to express themselves in the name of their religion, their faith, but rather let them choose from which part of their identity they wish to express themselves.

We ended the interview with Gil and Rachel marked by our common understanding of the word « interconvictional » to be democratized and the desire to make their program widely known to students. Rachel and 2 members of @DialoguePerspectives attended the 2-day @CoexisterGlobal gathering in December, to be continued!

#Allemagne #Deutschland #leadership #Europe #youngleader #curriculum #dialogue #perspective #politique #education #diversity #worldtour #interfaith #peace #faith #united #belief #peacemaker #inclusion #religion #conviction #paix #diversité #tourdumonde #interreligieux #interconvictionnel #amitiéfrancoallemande

Abonnez-vous à notre newsletter