Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

Donuts flottant

Encore une journée dans la jungle, chez Grégoire et Maylis. Ce matin, on se lève assez tôt pour tourner la fin d’une vidéo, dans la rue devant la maison. Entre les chiens, le soleil, les oiseaux et le voisin qui a décidé de scier toutes ses planches de bois, on y passe un peu plus de temps que prévu mais on finit par y arriver !

Ensuite, on s’installe pour plus de 3h de réunion tous les quatre : on commence à travailler sur le format de nos conférences pour la tournée de restitution. C’est génial de se poser pour commencer à relire nos 6 premiers mois de tour du monde, à faire des liens entre les personnes rencontrées, leurs projets… C’est un sacré défi de sortir du cadre de pensée « pays par pays » pour réfléchir à ce qu’on retire de tout ça, au message qu’on veut faire passer. C’est l’occasion aussi de revenir sur ce que notre expérience de vie à 4 nous a apportée, ce qu’elle nous a appris, parfois dans la douleur et parfois dans la joie. On fait une petite pause pour manger une salade de riz et puis on s’y remet, dépassant largement le cadre de la réunion qu’on avait posé au départ…. c’est un peu notre spécialité ! Arrivés à la moitié des points qu’on voulait traiter, on s’arrête et on décide qu’il faudra une autre réunion pour finir.

C’est l’occasion pour Soazig et Nathanaël, les enfants de Grégoire et Maylis, de venir me rappeler ma promesse d’aller au moins une fois dans la piscine avec eux avant le départ. Moi je ne sais pas dire non à des enfants, encore moins si mignons, donc me voilà rapidement flottant sur leur bouée en forme de donuts pendant que Soazig me montre comme elle nage sous l’eau et Nathanaël me mange les pieds. En même temps ça me fait du bien, j’ai l’habitude de passer beaucoup de temps avec mes neveux en France et la compagnie des enfants me manque un peu parfois.

Il est vite l’heure de nous préparer : nous allons à une soirée organisée par la communauté juive qui projette un documentaire réalisé lors de leur expérience aux Journées Mondiales de la Jeunesse. Ils ont accueilli une cinquantaine de pèlerins chrétiens dans la synagogue et ont filmé la semaine. L’initiative est très intéressante et le film bien réalisé, même si nous sommes un peu déçus de ne voir aucun jeune dans la salle à part nous. On se console avec des petites terrines de ceviche qu’on engouffre en masse. On ne traîne pas trop après le cocktail et on retourne avec plaisir retrouver notre maison dans la jungle.

Adèle

Abonnez-vous à notre newsletter

Worth reading...
Humilité VS Solidarité
Praesent ultricies odio Praesent felis dictum sit quis, ut mi,