Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

Dubaï – Katmandou

Aujourd’hui, c’est jour de voyage mais on s’est ajoutés un challenge : un rendez-vous fixé a la dernière minute, avant de prendre l’avion. On se rend donc pour la dernière fois au Dubaï Mall, pour rencontrer Roeia et Yousef qui sont membres de la communauté Baha’i. On passe une super heure à refaire le monde ensemble et à partager notre vision de la diversité : ils sont ouverts et chaleureux, c’est un petit déjeuner au top !

Puis retour chez Bertrand et Murielle pour faire nos sacs, manger en vitesse et dire au revoir à la famille. Ils nous auront permis de bien nous reposer et nous ressourcer, dans les meilleures conditions depuis le départ. Nous allons passer du confort de la villa avec piscine aux Emirats pour arriver au Népal, un des pays les plus pauvres du monde. On commence à réaliser le grand écart, économique et culturel, qu’on s’apprête à vivre : certainement un des plus grands de notre itinéraire.

A l’aéroport nous voilà dans la course pour changer nos dirams en roupies népalaises. Toujours compliqué cette histoire, d’autant que cette fois les deux pays ne sont vraiment pas à côté. A l’arrivée à Katmandou : premier fou rire. Nous devons donner le nom d’un hôte pour enregistrer la demande de visa, et Abderrahim nous dicte “organization rescuing cows” (organisation de sauvetage des vaches). Nous découvrons que nous sommes supposés être hébergés par une association qui sauve les vaches dans la rue. Pour couronner le tout, c’est un coachsurfer qui nous a mis en contact avec eux et nous n’avons que le numéro de quelqu’un qui travaille dans une épicerie en face.

Nous nous serrons dans un taxi boite-a-sardines avec tous nos sacs, et direction l’enclos des vaches. Il est 23h a Katmandou et il n’y a personne dans les rues. Malgré la nuit, nous réalisons que nous passons devant des temples, et observons quand même que nous allons être bien dépaysés dans cette ville ! Le chauffeur de taxi met du temps a trouver l’adresse, et nous nous demandons vraiment ce que nous allons y trouver.

Finalement, ce sont bien des vaches mais aussi une grille close et un monsieur qui n’a pas du tout l’air au courant de notre arrivée. C’est déconseillé de rester la nuit dans les rues de Katmandou, il nous faut donc trouver une chambre. Nous faisons la tournée des hôtels pas chers du coin avec notre nouveau copain chauffeur de taxi, et aucun n’est libre. Après 3 tentatives ratées, nous trouvons enfin un gérant d’hôtel prêt a nous accueillir (même si nous avons l’air de le déranger en plein film de Bollywood). Nous voilà à 4 dans une chambre, dont Floraine et moi dans un même lit une place.

Nous avons très faim mais tout est fermé, il faut donc nous contenter des restes d’un paquet de graines de tournesol qui était au fond de mon sac. On ouvre les sacs pour chercher nos pyjamas, le temps de découvrir que la lessive de Vincent a coulé dans son sac et qu’une boule à neige a explosé dans celui d’Abderrahim… Un début en fanfare pour ce séjour au Népal, qui n’atteint quand même pas notre bonne humeur et notre envie de découvrir le pays. Bonne nuit !

Abonnez-vous à notre newsletter