CO-FONDATION (2012)

Un projet de tour du monde

Pendant l’été 2011, Samuel rencontre Christian de Boisredon qui lui dit : « Samuel, t’es un entrepreneur social qui s’ignore. Il faut que t’ailles plus loin. J’ai pensé à un projet de tour du monde pour aller à la rencontre d’acteurs de paix engagés dans des initiatives interreligieuses ou interconvictionnelles ; si tu le lances, je te suis. » Le 3 septembre 2012, supportés par Coexister et Sparknews, Samuel et Christian rassemblent la première équipe de ce projet qu’ils baptisent ensemble « InterFaith Tour ».


Une équipe de mentors

Samuel demande à Christian de Boisredon (Tour du monde de l’espérance, 1998-1999) ainsi qu’Anne-Laure et Frédéric Pascal (Faithbook Tour, 2012) de constituer une équipe de mentors pour les futurs membres d’InterFaith Tour. Ilan Scialom rejoint cette équipe en tant qu’accompagnateur de la première saison du projet.

SAISON 1 (2013-2014)

Relever le défi

Ismaël, Josselin, Samuel et Victor relèvent le défi lancé par Christian de Boisredon et se lancent dans un tour du monde de 40 pays qui les conduira à la rencontre de 400 initiatives interreligieuses.

Comme des frères

À leur retour, ils se rendent dans 60 villes de France pour raconter leur aventure et inspirer de nouveaux acteurs du changement. Ils rappellent souvent qu’ils sont partis comme des camarades d’engagement, mais sont revenus comme des frères.

SAISON 2 (2015-2016)

Reprendre le flambeau

Pendant la tournée française de la première saison, Ariane, Léa, Lucie et Samir témoignent de leur envie de reprendre le flambeau du projet. Ils sont sélectionnés en équipe pour en incarner la deuxième saison d’InterFaith Tour.

La mémoire comme prisme

Le 1er juillet 2015, ils s’envolent tous les quatre pour un nouveau tour du monde. Toujours animés par l’ambition de recenser, promouvoir et connecter les initiatives interreligieuses, ils choisissent le thème de la mémoire comme prisme d’étude complémentaire.

Un camping-car aux couleurs d’IFT

Pendant 2 mois, ils parcourent la France dans un camping-car aux couleurs d’InterFaith Tour. Au travers de 50 conférences et 30 ateliers en milieu scolaire, ils partagent leurs rencontres avec des acteurs de paix et témoignent de leurs transformations personnelles.

SAISON 3 (2017-2018)

Une journée d’épreuves

Le fellowship met en place un nouveau mode de sélection pour choisir les acteurs de la saison 3. Après une journée d’épreuves collectives et d’entretiens individuels, Bénédicte, Bettina, Eloi et Sami sont sélectionnés en tant qu’équipe.

Sous le signe de l’amitié

Tous les quatre marqués par un engagement dans le scoutisme, ils choisissent d’axer leur recherche d’initiatives autour du thème de l’éducation. Dans les vidéos qu’ils publient à chaque pays, on ressent que cette troisième saison est placée sous le signe de l’amitié et de l’intelligence collective.

À bord de « Stan le Van »

Le camping-car a tiré sa révérence, et c’est à bord de « Stan le Van » que Bénedicte, Bettina, Eloi et Sami partent à la rencontre de 5000 jeunes aux quatre coins de la France. Le public est marqué par l’engagement dont ils témoignent, et se laisse séduire par cette équipe plus soudée que jamais.

SAISON 4 (2019-2020)

Faire équipe

Pour la première fois dans l’histoire d’InterFaith Tour, les membres d’une équipe sont sélectionnés individuellement selon leurs savoir-faire et savoir-être. Pendant 18 mois, accompagnés par le fellowship, Abderrahim, Adèle, Floraine et Vincent apprennent à faire équipe pour préparer au mieux leur tour du monde à venir.

Écrivez la suite de l’histoire avec nous !