Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

Vendredi à Baščaršija

Aujourd’hui, le réveil a été difficile mais on avait hâte d’aller rencontrer les premiers acteurs de l’interreligieux de cette 4ème édition. On a rencontré Emina et Daniel de Youth for Peace qui sont 2 amis que j’ai connu dans 2 contextes différents. La rencontre était passionnante, leur travail dans les Balkans est plus que nécessaire et si on en croit leur témoignages, plus qu’utile. Après avoir passé 2h avec eux à plaisanter, parler du contexte de la Bosnie, et de leur organisation, Adèle, Floraine et Vincent sont allés trouver un endroit pour manger tandis que je me suis dirigé vers la mosquée centrale de Baščaršija (Quartier Ottoman à Sarajevo). La mosquée était pleine à craquer à l’intérieur, j’ai donc prié dehors, devant la fontaine et je regardais les oisillons boire l’eau qui coulait. Le prêche était en bosnien donc je ne comprenais pas mais malgré cela, je me suis senti comme à la maison, comme dans ma mosquée à Argenteuil où je prie le vendredi. C’était la dose de spiritualité dont j’avais besoin pour bien terminer cette semaine.

Ensuite, nous avons marché jusqu’au War Childhood Museum et avons visité le lieu. A l’intérieur, on trouve des objets et jouets ayant appartenu à des enfants qui ont vécu la guerre en Bosnie. On a pu lire des témoignages bouleversants de certains survivants et d’autres racontés par des proches car les enfants sont décédés pendant la guerre. Il y avait également une exposition temporaire montrant des objets appartenant à des enfants syriens qui vivent actuellement la guerre en Syrie. C’était assez difficile de se retrouver dans cet endroit mais on se rend vite compte qu’il est nécessaire de raconter le quotidien de ces enfants afin de prendre conscience qu’ils sont victimes de conflits dont ils ne sont pas responsables.

Après cela, nous sommes rentrés à l’appartement pour essayer de travailler et préparer les prochains rendez-vous. Le soir nous sommes allés boire un verre avec des ami.e.s bosnien.ne.s et ça nous a fait un grand bien !

Abderrahim

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *