Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

On commence fort !

Réveil vraiment vraiment difficile après trois heures de sommeil et une très forte chaleur. Tels des morts vivants, nous allons prendre une douche et nous nous retrouvons dans le salon. Rodrigue doit nous retrouver à 11h pour que nous allions rencontrer Noureini Tidjani-Serpos. Assise sur le canapé je me rendors sans m’en rendre compte et c’est vers 11h30 que j’entends la voix de Rodrigue qui me réveille. 
Dans la voiture, on découvre Porto-Novo, la capitale administrative du Bénin. Le moins que l’on puisse dire c’est que le dépaysement avec Lisbonne est total ! Je pense qu’après avoir rattrapé mes heures de sommeil manquante j’apprécierai encore plus. En arrivant, nous rencontrons directement M.Serpos dans son bureau, il est content de voir que nous sommes bien arrivés et nous propose de faire une visite de sa fondation et de sa radio. Nous sommes emballés par l’idée et nous nous laissons guider par Florent qui commence par nous présenter l’extérieur.


Nous faisons face à des bas reliefs qui longent les rues de la fondation de Noureini. Florent, qui nous fait visiter les lieux nous explique que ces bas reliefs sont en réalité un musée de rue. Chaque carreau représente un bout de l’histoire du Bénin (sur le côté droit de la Rue) et de l’histoire panafricaine (sur le côté gauche). Nous en apprenons sur le Fa, la consultation qui permet d’en savoir plus sur son passé et son avenir dans les traditions vaudous, sur la représentation divine de certains animaux comme le serpent, qui est déjà bien trop présent dans nos discussions depuis notre arrivée si vous voulez mon avis. 


Nous passons à la visite de l’intérieur, nous entrons dans une salle ou des dizaines d’oeuvres sont entreposées ici, nous avons hâte d’avoir plus d’explications ! Les oeuvres viennent de pays différents, Côte D’Ivoire, Nigéria, Ghana, Cameroun…L’objectif de cette fondation est de réunir des oeuvres pour mettre en valeur le patrimoine panafricain et surtout les cultures et religions endogènes. J’apprends en visitant le musée que de nombreuses oeuvres ont été récupérées pendant la période de la colonisation, il y en a toujours des milliers en France aujourd’hui ! 


On termine le tour et nous retournons voir Noureini Tidjani-Serpos pour partager nos impressions. Je pense que nous allons apprendre énormément de choses en parlant avec lui cette semaine !! Nous n’avons pas trop le temps de discuter maintenant car il est l’heure de manger mais nous nous donnons rendez-vous pour une interview ! 
Nous arrivons chez Noureini et sa femme, nous rencontrons Rachel et nous nous mettons à table. Après ces quelques heures de sommeil, le repas est le bienvenu. Un riz délicieusement parfumé accompagne du poisson et une sauce tomate avec des oignons. Nous profitons du repas pour parler de nos aventures passées et des projets que nous avons pour les pays à venir, c’est vrai que la liste de pays qu’il nous reste à visiter est très coute par rapport à celle d’il y a quelques mois !! 


Digestion, chaleur et manque de sommeil ne font pas bon ménage, après le repas, nous rentrons directement à la maison nous écraser dans notre lit avec les ventilateurs ! 

À demain,

Flo 

Abonnez-vous à notre newsletter

Worth reading...
Dernier jour lisboète
nunc Praesent id, commodo accumsan non