Paix en Pratique(s)Saison 5

Paix en Pratique(s) – Istanbul, Turquie

Illustration du projet InterFaith Tour

Lien entre les frères franciscains et les derviches de l’ordre mevlevi

  1. Amitié islamo-chrétienne

En Turquie, les frères franciscains et les derviches de l’ordre mevlevi ont construit une amitié forte qui donne lieu à de nombreuses initiatives interreligieuses. 

La présence franciscaine en Turquie date du XIIIe siècle. Ils sont quelques frères disséminés dans plusieurs villes turques. Leur vocation de missionnaire est de créer une relation avec des personnes qui souhaitent partager et approfondir les valeurs culturelles qui sont à la base de la coexistence pacifique, en particulier avec les personnes musulmanes, plus importante religion de Turquie.

  1. Séminaire interreligieux

Tous les ans depuis 10 ans, ces deux communautés musulmane et chrétienne organisent un séminaire commun interreligieux qui finit sur une cérémonie le 27 octobre. Lors de cette cérémonie, 3 icônes sont encensés : une de Saint François et du sultan, une de la vierge Marie écrite par une femme orthodoxe et une d’Abraham qui tient dans un linge ses descendants. Lors de la cérémonie, les franciscains chantent des chants en latin et les derviches réalisent une danse spirituelle. Ensuite, les membres des deux communautés chantent et dansent ensemble. 

  1. Pèlerinage interreligieux

Les deux groupes ont décidé de réaliser deux pèlerinages, l’un à Konya sur la tombe de Rumi et l’autre à Assise sur la tombe de François d’Assises. Ces pèlerinages ont donné lieu à des prières communes et un apprentissage sur les histoires de chacune des communautés.

Iftar dans une église

  1. Iftar islamo-chrétien

Dans les églises de plusieurs villes turques, les communautés chrétiennes accueillent des iftar (ruptures du jeûne) pour leurs voisines et voisins musulmans afin de renforcer les liens entre elles. La communauté chrétienne cuisine tout un repas et organise une petite fête.

Lien entre les frères dominicains et les mosquées autour du couvent

  1. Geste symbolique

Pendant la pandémie du covid-19 en 2020, les frères dominicains d’Istanbul ont pris l’habitude de déposer des branches d’olivier en symbole de paix et de solidarité devant toutes les portes de mosquées autour de leur couvent. Ce geste montraient que les frères pensaient à leur voisin·es musulman·es.

  1. Partage de l’iftar

Pendant la pandémie du covid-19 en 2020, les repas de l’iftar (rupture du jeûne) ne pouvaient pas être partagés, alors les mosquées distribuaient les repas devant les maisons et en mettaient systématiquement devant les églises et les couvents.

Centre culturel dominicain à Istanbul

  1. Centre interreligieux

Dans le charisme des frères dominicains, l’étude des religions et la constitution d’un lieu de connaissance est essentiel. Ainsi, il y a plus de vingt ans, la communauté dominicaine a créé un centre qui fut d’abord une bibliothèque qui regroupe des ouvrages sur l’histoire du christiannisme en terre turque. Le centre organise aussi des visites guidées d’Istanbul sur cette histoire chrétienne. Plusieurs rencontres interreligieuses ont lieu dans ce centre.

Society for Intercultural Research and Friendship, SIRF (Société pour la recherche et l’amitié interculturelles

  1. Organisation interculturelle

La SIRF est une association qui fait partie du réseau URI (United Religions Initiatives). Son objectif est d’atteindre la paix et de diminuer les extrémismes et les fanatismes. L’organisation se concentre notamment sur l’accueil des étudiant·es étranger·es. 

Actions interreligieuses de la communauté juive d’Istanbul

  1. Visite de lieux de culte

La communauté juive d’Istanbul accueille des personnes de différentes religions au sein des synagogues afin de contribuer à la culture générale de la population sur le judaïsme.

  1. Visite du musée juif d’Istanbul

Le musée juif d’Istanbul retrace l’histoire millénaire du judaïsme en Turquie, les pratiques religieuses, culturelles et vestimentaires des personnes juives ainsi que l’histoire des relations avec les nombreuses religions présentes en Turquie.

  1. Témoignages sur la foi

L’histoire des religions fait partie des programmes scolaires turcs, ainsi les personnes engagées au sein de la communauté juive font souvent des témoignages au sein des écoles pour parler du judaïsme et de son quotidien en Turquie.

Actions oecuméniques du patriarcat orthodoxe

  1. Rassemblement oecuménique régulier

Le patriarcat orthodoxe d’Istanbul, dit de Constantinople, tient une place importante dans l’oecuménisme mondial et organise régulièrement des réunions (locales, nationales et internationales) rassemblant des responsables de culte chrétiens de toutes dénominations.

Abonnez-vous à notre newsletter