Paix en Pratique(s)Saison 5

Paix en Pratique(s) – Oaxaca de Juarez (Mexique)

Illustration du projet InterFaith Tour

Département interreligieux du gouvernement de Oaxaca

Le département interreligieux du gouvernement de Oaxaca est constitué de trois fonctionnaires chargé·es des relations interreligieuses au sein de 570 municipalités dans l’État de Oaxaca. Le département veille à la bonne entente entre les communautés, à la résolution des conflits par le biais de médiations et au renforcement de la cohésion sociale.

  1. Médiation interreligieuse

En cas de litige au sein de communautés religieuses ou entre des personnes de différentes communautés religieuses, le département interreligieux met en place une médiation, où chaque partie est amenée à témoigner de sa version des faits avant de trouver ensemble une réponse aux différents besoins. Les conflits peuvent découler par exemple d’incompréhensions dûes aux nombreuses langues présentes à Oaxaca qui ont parfois des vocabulaires intraduisibles ou encore aux nominations à des fonctions religieuses qui sont aussi des fonctions sociales tant la religion est imbriquée dans l’organisation de la société. Les médiations fonctionnent le plus souvent en raison du respect institutionnel existant au sein de la population. 

Unitierra, l’université de la terre, Oaxaca

Unitierra est un espace de rencontres, d’apprentissages, de réflexions et d’actions collectives. La volonté du collectif est de repenser complètement les méthodes organisationnelles en partant du bas, pour un jour les mettre en application dans la société. L’inspiration et le lien aux cultures natives sont des sujets centraux. Le travail autour des injustices est essentiel. Unitierra organise régulièrement des tables rondes, enregistre des émissions de radio et anime des ciné-débats.

  1. Événement de dialogue

Unitierra reconnaît la richesse des différentes convictions spirituelles, philosophiques et religieuses. Ainsi, le collectif organise des discussions interconvictionnelles autour de différentes thématiques. Par exemple, le lendemain de “dia de muertos” 2021, Unitierra a organisé une discussion autour du sujet “Que signifie la mort dans nos vies ?” pendant laquelle chaque participant·es était invité·e à choisir des textes ou des ressources spirituelles pour répondre à la question posée.

  1. Cercles de femmes

Unitierra est aussi un espace où se rassemblent des femmes en non-mixité pour en faire un lieu de guérison politique en réponse aux violences systémiques à l’égard des femmes au Mexique. Ces cercles sont ouverts à toutes les femmes, quelles que soient leurs convictions religieuses. Ces cercles s’inspirent de pratiques spirituelles ancestrales et mettent en place différentes activités comme des ateliers et campagnes de sensibilisation à la sexualité et aux droits reproductifs ou des marchés de trocs.

Abonnez-vous à notre newsletter