Paix en Pratique(s)Saison 5

Paix en Pratique(s) – São Paulo (Brésil)

Illustration du projet InterFaith Tour

Le groupe Interreligieux de Sao Paulo

Le groupe Interreligieux de Sao Paulo réunit des personnes de tous les âges et de toutes les convictions religieuses pour des réunions régulières de dialogue et de solidarité. Il est porté de manière collective. Il organise également des réunions de femmes en non mixité de réappropriation de la dimension féminine de la spiritualité. 

  1. Événements de dialogue interreligieux
  2. Événements de solidarité interreligieuse 
  3. Cercles interreligieux entre femmes

CONPAZ

Les Conpaz sont des conseils parlementaires de la culture de paix présents au sein de l’assemblée législative de Sao Paulo. Des membres de différentes religions y sont représentés et conseillent les députés de Sao Paulo sur les différents projets de loi. Il suffit d’être une religion reconnue pour y être représenté. Cela a longtemps posé problème pour les religions afro-descendantes qui étaient interdites jusqu’aux années 80 au Brésil.

  1. Conseils interreligieux aux parlementaires sur les projets de loi

« Mesquita Brazil”, Mosquée de Sao Paulo

  1. Cérémonie en mémoire des victimes du COVID-19

Les leaders religieuses et religieux de toute la ville se sont réunis autour d’une sculpture en mémoire de toutes les personnes qui ont succombé du covid-19 au Brésil. Chaque leader, dont le cheikh de la mosquée de Sao Paulo, première mosquée d’Amérique latine, a pris la parole, a exprimé la solidarité de leur communauté à l’égard des familles endeuillées et a marqué sa présence pour le deuil de chacune et chacun. Selon Ahmed, engagé au sein de la mosquée, la sculpture autour de laquelle le rassemblement a eu lieu représente des déchirements d’âme d’un être toujours debout, comme pour dire que malgré les blessures le Brésil restera digne et uni. 

L’ONG Conectas Direitos Humanos

Conectas Direitos Humanos est une ONG brésilienne qui a trois programmes : la résolution de conflit, la défense des droits sociaux et environnementaux et le renforcement des espaces démocratiques, notamment religieux. Ce dernier programme contient une large dimension interreligieuse. L’organisation est partie du constat que la religion était vue uniquement comme une menace aux droits humains. Si l’organisation est d’accord avec ce constat, l’équipe considère que les religions peuvent également contribuer à la défense de ces droits humains.

  1. L’initiative « My faith is anti racist »

L’initiative fut créée après l’assassinat d’un jeune homme noir par un vigile du supermarché Carrefour à Sao Paulo. L’initiative consistait en la mise en ligne d’une vidéo, la création d’une playlist collaborative, la création d’un avatar pour les réseaux sociaux, un article dans les médias et la rédaction d’une tribune commune. 

Voici les liens vers la campagne “Minha fe é antirracista” :

  1. Vídeo/online event : https://brasil.elpais.com/brasil/2020-12-21/nossa-fe-e-antirracista-em-defesa-das-vidas-negras.html
  2. Avatar sur Instagram en photo 2 relayé par des célébrités
  3. Opinion piece in the press : https://www1.folha.uol.com.br/cotidiano/2021/02/a-fe-mobiliza-nossa-indignacao.shtml?utm_source=whatsapp&utm_medium=social&utm_campaign=compwa
  4. Playlist-Spotify : https://open.spotify.com/playlist/7b0uZzObGXqj9RdpZvvTch?si=2f01708fe40a4718 
  5. Site internet : http://www.betofreitas.coalizaonegrapordireitos.org.br/ 
Abonnez-vous à notre newsletter