JournalSaison 4

Paris – Jerusalem – Tel Aviv

Illustration du projet InterFaith Tour

On a une matinée bien chargée pour un dimanche ! Au réveil on fait nos sacs, ces sacs que l’on commence à connaître vraiment par cœur ! Pendant que Vincent prend des photos de Franck dans le jardin, nous avançons sur quelques tâches et nous organisons pour l’appel que nous avons bientôt. Ce week-end c’est le lancement de l’année associative de Coexister. Nous avons un rendez-vous Skype avec toutes les personnes à l’AG, on est tout excités !! Cet appel nous fait vraiment du bien : on sent toute l’énergie qu’ils nous envoient jusqu’ici.

Après l’appel c’est la course : on doit prendre un taxi pour ne pas rater le bus qui nous amène à Jérusalem. La fête de Souccot commence ce soir et les transports seront au ralenti, donc on doit se dépêcher d’arriver chez Bila et Yehuda qui nous attendent à Beit Yeshua, pas loin de Tel Aviv. On commence à être vraiment bons : les gars sont en lead sur les tickets et avec Adèle nous récupérons rapidement des sandwichs pour le trajet. Arrivés à Jérusalem, nous nous séparons assez vite, les garçons doivent continuer à chercher un logement pendant que nous devons nous dépêcher pour avoir le dernier train pour Beit Yeshua.

Sur le chemin, nous rencontrons une Franco-Israélienne qui décide de nous tenir compagnie. Elle est assez admirative du tour du monde que nous sommes en train de faire. Lorsque nous lui disons qu’avant hier nous étions à Ramallah, elle nous dit  » c’est fou quand même, car c’est si près mais pour moi c’est si loin… », une phrase qui en dit long sur les chances de communication entre ces territoires.

À notre arrivée, Yehuda nous attend devant la gare. Il sait que nous sommes chargées et il ne veut pas que nous nous fatiguions… Lui et sa femme sont vraiment incroyables ! Après un petit rafraîchissement, Bilal et Yehuda nous expliquent que nous sommes invitées à fêter le premier soir de Souccot chez leur fils. Nous nous retrouvons dans une ambiance familiale très accueillante. Une vingtaine de personnes sont là, dans cette belle maison située à quelques mètres de chez eux. Nous rencontrons les enfants, petits-enfants, beaux-frères et belles-sœurs et nous sommes invitées à goûter tous les plats incroyables préparés pour l’occasion. La bénédiction de Souccot est assez intéressante, elle rend hommage à la nature et aux récoltes. Pendant la fête, toute la famille se retrouve pour manger sous la Soukkah, une sorte de cabane décorée où l’on peut apercevoir le ciel et les étoiles. Notre Soukkah 2.0 est en réalité la véranda du fils de Bila et Yehuda, mais c’est largement suffisant pour que toute la famille se retrouve. Après la bénédiction, nous passons à table pour déguster le festin qui nous attend. À la fin du repas, ils choisissent une playlist internationale et donnent la parole à Edith Piaf et Jacques Brel pour conclure cette belle soirée. On a vraiment beaucoup de chance d’avoir croisé leur chemin !

Floraine

Abonnez-vous à notre newsletter

Worth reading...
Aujourd’hui, on va en Palestine !