Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

Un coucher de soleil à Houston

Réveil douloureux à 7h30, on doit accueillir la femme de ménage à la maison. Avec Adèle on a toutes les deux très mal dormi, les insomnies et les réveils tôt ca ne fait pas bon ménage. Finalement on apprend à 10h que la femme de ménage est malade et qu’elle viendra demain ! Bon tant mieux on en a profité pour travailler.

À 11h, Jack arrive, il est le coordinateur des programmes pour Jerusalem Peacebuilders. Cette organisation rassemble des israéliens et des palestiniens, juifs musulmans et chrétiens mais aussi des citoyens américains, juifs musulmans et chrétiens pour parler de résolution de conflit et de construction de la paix. Tous leurs programmes sont vraiment intéressant car ils considèrent vraiment que le fait de rassembler des participants américains et du Moyen-Orient à un impact intéressant sur les deux sociétés. Créée en 2011, les programmes de l’organisation rencontrent un grand succès ici, et au Moyen-Orient. Je ne m’attendais pas à rencontrer ce type d’organisation au Texas, en voilà un préjugé dé déconstruit !

On reste plus de 2h avec Jack et à son départ, il est l’heure de manger ! Pendant qu’Adèle et Vincent vont faire les course, avec Abderrahim on écrit une vidéo que l’on doit tourner demain matin. C’est une petite vidéo mais on a besoin d’intélligence collective pour savoir ce que l’on va dire. Après le repas qui du coup se termine à 16h, on se décide à aller en ville (downtown) pour prendre des images du couché de soleil. On a repéré un parc super sympas où l’on peut filmer de belles images.

En arrivant notre oeil est attiré par des statues métalliques où l’on distingue plusieurs langues: de l’hébreu, de l’arabe, des caractères chinois … Il s’agit de sept humains agenouillés pour représenté l’unité dans la diversité. Ce statues rendent hommages à toutes les victimes de l’intolérance, un beau message que l’on prend le photographier.

Après avoir pris de belles images et photos, on s’apprête à rentrer lorsque l’on voit une foule attroupée devant un pont. on comprend en demandant à quelqu’un qu’ils et elles attendent un spectacle qui arrive visiblement tous les soirs. Des chauves-souris s’envolent de dessous le pont au moment du coucher du soleil. On reste près de 40 min à attendre ce spectacle mais visiblement il fait trop froid donc on repars bredouille.

On vient d’arriver à la maison après près d’une heure d’embouteillages. En même temps, dans une ville ou pétrole est roi et ou le seul moyen de locomotion est la voiture, il ne faut pas s’étonner … D’ailleurs ici, le plein d’essence est quatre fois moins cher qu’en France.

On vient d’arriver et on a bien froid mais la bonne nouvelle c’est que Vincent est en train de préparer une soupe qui va nous faire le plus grand bien !

Floraine

Abonnez-vous à notre newsletter

Worth reading...
Abderrahim a 25 ans