Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à financer notre 4e édition →

JournalSaison 4

Une journée monastique

La nuit a été courte. On s’est réveillé à 4h45 ce matin pour aller prendre notre train direction Kiev, capitale de l’Ukraine. Petit moment de panique en arrivant à la gare, Adèle a failli se faire voler papiers et portable dans son sac à main alors qu’elle montait l’escalier. Heureusement, Vincent a vu ce qu’il se passait et à fait fuir la personne qui tentait de voler. Plus de peur que de mal. On a ensuite pris le train pour Kiev. Un trajet de 5h20 nous attends, c’est le moment de rattraper la nuit.

Arrivée vers 11h30, on sort de la gare et on cherche un endroit où manger et avec de la Wi-Fi car on est toujours à la recherche d’un logement pour cette nuit. Taras, notre ami de Lviv nous conseille d’aller dans un certain monastère orthodoxe. On check l’itinéraire et on file en mode tortue à cause de nos sacs qui pèsent lourds. En arrivant, on trouve un monastère magnifique autant de l’extérieur que de l’intérieur, c’est très bien entretenu. On tente de demander l’hospitalité à un monsieur à l’entrée qui ne parle pas Anglais. On essaie de traduire avec nos téléphones mais c’est compliqué. Une sœur arrive à notre rescousse, elle parle un peu français. Ils nous disent qu’ils ne peuvent accueillir que 2 personnes et nous proposent à la place d’aller à un autre monastère, à 1h de route en transport.

Direction le monastère Laure des grottes de Kiev, un monastère orthodoxe Russe. Nous rencontrons un père a l’entrée à qui nous expliquons la situation. On le voit qui appelle différentes personnes pour nous aider. Il appelle également le frère Maxime qui parle anglais afin de faciliter la conversation. Il nous explique qu’habituellement, le monastère n’accueille que des personnes orthodoxes et qu’ils nont jamais accueilli de personnes de différentes convictions. On attends pendant plus d’une heure jusqu’à ce qu’on ait une réponse positive. On apprends alors que la personne qu’ils ont contacté pour nous laisser dormir au monastère est le métropolite, le number 2 à la tête de l’église orthodoxe russe à Kiev. On se rends compte qu’on est quand même bien naïfs mais que ça nous a plutôt bien réussi puisqu’on a la chance de dormir dans un tel endroit. Ils ont accepté qu’on reste 2 nuits gratuitement. On en a profité pour se doucher et se reposer pour avoir une bonne nuit de sommeil.

Abderrahim

Abonnez-vous à notre newsletter